Parcours Sociologie, interactions sociales, cultures numériques : imaginaires et pratiques

Domaine : 
Sciences humaines et sociales
Crédits ECTS : 
60 crédits
Durée : 
1 an
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 
 
   

Présentation

 "Approche théorique des courants sociologiques plus spécialisée de la sociologie des interactions sociales (Interactionnisme symbolique, Goffman) et des représentations collectives (Imaginaire, Durand), pouvant s'appliquer aux domaines spécifiques de de la sociologie de l’information et la communication avec des applications pratiques dans le champ des médias et du monde numérique (Internet, Face-Book, cinéma, BD, …)."

 

Le Master deuxième année (M2) Sociologie, interactions sociales, cultures numériques : imaginaires et pratiques propose aux étudiants une formation théorique et méthodologique afin d’acquérir de solides compétences en sociologie avec un éclairage complémentaire apporté par d’autres disciplines des SHS

Il complète le programme d’étude du M1 en poursuivant la formation des étudiants aux problématiques et aux méthodes de la recherche en sociologie, et les conduit à engager une thèse de doctorat sur tous les sujets qui relèvent de la structuration symbolique des sociétés qui donnent sens et valeurs à la construction des formes sociales.

Il développe des études et des enquêtes, liées aux métiers des images : métiers de la communication, marketing politique et social avec une ouverture au domaine d’internet et des nouveaux médias.

À l’issue du M2, les étudiants doivent réaliser un mémoire de master préparatoire à une recherche doctorale.

Savoir-faire et compétences

- Maîtriser les outils et les méthodes de la recherche en sciences de l’homme et de la société (traitement des données, collecte et diffusion des connaissances, recension et analyse des sources…),

- Construire une problématique de recherche en sociologie,

- Établir un protocole de recherche (investigation documentaire, bibliographie empirique),

- Comprendre les formes sociales et symboliques et l’évolution des sociétés,

- Développer une excellente maîtrise de l’écriture,

- Maîtriser l’exercice de synthèse,

- Développer son propre jugement,

- S’enrichir en participant à des débats scientifiques.

Conditions d'admission

En M2 :

- Sont admis à faire acte de candidature sur le portail eCandidat de l'université les étudiants titulaires d'un M1 ou d'un Bac+4.

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD 

Reprise d'études

Vous êtes salarié (du public ou du privé), demandeur d’emploi, travailleur non salarié, profession libérale etc. et vous souhaitez vous inscrire à l’université dans le cadre d’un dispositif de formation continue, contactez le SUFCO : ufr5.fc @ univ-montp3.fr

L’expérience professionnelle : une autre voie d’accès à un diplôme ou une autre voie pour valider un diplôme :

  • La Validation des Acquis Professionnels (VAP) : ufr5.fc @ univ-montp3.fr
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : vae@univ-montp3.fr (vae @ univ-montp3.fr)

Responsable(s) de la formation

Martine Xiberras (martine.xiberras @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Sociologie (master.sociologie @ univ-montp3.fr)

Bât. B - Bureau 202A
Téléphone : 04 67 14 20 92

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr5.fc@univ-montp3.fr (ufr5.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 64
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Après le M2 :

L’obtention du Master Sociologie, interactions sociales, cultures numériques : imaginaires et pratiques permet l’inscription en thèse de doctorat Sociologie (selon dispositions de l’École Doctorale d’accueil).

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M2 :

- Les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche (après la thèse),

- Le métier de sociologue,

- Les concours de la fonction publique,

- Les métiers du social (assistant de service social, éducateur spécialisé, éducateur jeunes enfants, éducateur de la Protection judiciaire de la jeunesse, éducateur de l’administration pénitentiaire, enquêteur social (justice), accompagnateur d’insertion…),

- Les métiers des ressources humaines (chargé de formation, consultant en ressources humaines, assistant ressources humaines, auditeur social…),

- Les métiers des médias (journalisme, télévision, imagerie numérique, document audiovisuel…),

- Les métiers de la culture et du patrimoine (gestion et valorisation du patrimoine culturel).