Parcours Histoire de l’art moderne et contemporain

Domaine : 
Sciences humaines et sociales
Crédits ECTS : 
60 crédits
Durée : 
1 an
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 
 
   

Présentation

"Une formation innovante en histoire de l'art moderne et contemporain ouverte sur le monde professionnel."

 

Le Master deuxième année (M2) Histoire de l’art moderne et contemporain poursuit l’étude de l’Histoire de l’art sur la période moderne et contemporaine. Il a pour objet de former les étudiants à la recherche universitaire et il vise à confirmer les aptitudes des étudiants dans une telle activité, en renforçant les acquis de l’initiation aux problématiques et méthodes de recherche, et en approfondissant les connaissances et compétences théoriques et pratiques acquises en M1 conduisant aux métiers sur lesquels débouche cette formation.

Cette deuxième année s’adresse aux étudiants qui souhaitent poursuivre des études doctorales et qui se destinent à la recherche et à l’enseignement supérieur en histoire de l’art. Elle permet aussi d’envisager une carrière professionnelle de futurs cadres liée aux métiers de la vie culturelle et artistique.

Des rencontres avec des représentants du monde socio-professionnel (artistes, commissaires d’exposition et curators, architectes…) complètent la formation des étudiants de M2 par des enseignements techniques et professionnalisants.

En fin de seconde année, les étudiants doivent rédiger un mémoire de recherche scientifique pour valider leur diplôme de master.

Savoir-faire et compétences

- Maîtriser les outils de la recherche en histoire et histoire de l’art moderne et contemporain (collecte et traitement des données, recension et analyse des sources, constitution de corpus, rédaction de catalogues…),

- Acquérir une solide connaissance de la culture et des savoirs de la période moderne et contemporaine,

- Savoir décrire, étudier et valoriser scientifiquement des objets ou œuvres d’art,

- Développer une excellente maîtrise de l’écrit (rédaction d’un mémoire de recherche scientifique) et de l’oral,

- Savoir analyser, interpréter, synthétiser et faire preuve de réflexion critique,

- Connaître l’environnement, l’organisation et le fonctionnement des milieux culturels et artistiques.

Conditions d'admission

En M2 :

- Cette formation est ouverte de plein droit aux étudiants de l'université Paul-Valéry Montpellier 3 titulaires du M1 parcours Histoire de l’art moderne et contemporain.

- Tous les autres étudiants souhaitant intégrer ce parcours du M2 doivent candidater sur le portail eCandidat de l'université.

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Reprise d'études

Vous êtes salarié (du public ou du privé), demandeur d’emploi, travailleur non salarié, profession libérale etc. et vous souhaitez vous inscrire à l’université dans le cadre d’un dispositif de formation continue, contactez le SUFCO : ufr3.fc @ univ-montp3.fr

L’expérience professionnelle : une autre voie d’accès à un diplôme ou une autre voie pour valider un diplôme :

  • La Validation des Acquis Professionnels (VAP) : ufr3.fc @ univ-montp3.fr
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : vae@univ-montp3.fr (vae @ univ-montp3.fr)

Responsable(s) de la formation

Fabienne Sartre (fabienne.sartre @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Histoire de l'art (M.hist.hist.art.ufr3 @ univ-montp3.fr)

Bât. C - Bureau 09
Téléphone : 04 67 14 55 40

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr3.fc@univ-montp3.fr (ufr3.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 89
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Après le M2 :

L’obtention du Master Histoire de l’art moderne et contemporain permet l’inscription en thèse de doctorat Histoire de l’art spécialité Art moderne ou Art contemporain (selon dispositions de l’École Doctorale d’accueil).

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M2 :

- Les concours de l’enseignement,

- Les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche (après la thèse),

- Les concours de la fonction publique (conservateur de musée, attaché territorial de conservation ou du patrimoine, conférencier, commissaire priseur…),

- Les métiers de la culture, du patrimoine, de la conservation et du tourisme (musées, galeries d’art, antiquités, médiation et animation culturelles, archives, bibliothèques, documentation, édition, journalisme d’art…).