Parcours Archéologie préventive

Domaine : 
Sciences humaines et sociales
Crédits ECTS : 
60 crédits
Durée : 
1 an
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 
 
   

Présentation

 "Devenir un archéologue expert en archéologie préventive."

 

Le parcours deuxième année (M2) Archéologie préventive poursuit les enseignements abordés en M1 et renforce les acquis de l’initiation aux méthodes de la recherche par le traitement des données archéologiques, de la collecte d’informations et de la pratique de terrain.

Il propose aux étudiants une formation complète et de haut niveau axée sur un double enseignement, scientifique et technique et un stage de fouilles obligatoire de longue durée (3 mois) en archéologie préventive dans un établissement public ou chez un opérateur privé en archéologie préventive. L’enseignement, qui complète de façon harmonieuse celui de la première année de master, est dispensé par des professionnels de l’archéologie préventive, des enseignants-chercheurs, des chercheurs du CNRS, du Ministère de la Culture et des collectivités territoriales. La spécificité scientifique de l’archéologie est par ailleurs parfaitement respectée par la mise en commun d’un grand nombre d’unités d’enseignement proposées dans les parcours recherche de la mention.

Ce M2 s’adresse aux étudiants qui se destinent à la recherche archéologique, et aux métiers où l’on doit exercer des responsabilités scientifiques dans le domaine de l’archéologie préventive.

Le stage de fouilles obligatoire maintient un contact étroit avec le terrain ; des séminaires scientifiques sont proposés par des intervenants extérieurs issus du monde professionnel, démontrant ainsi la volonté d’axer le contenu du master sur la formation à la recherche par la recherche et sur la formation à un métier. L’enseignement se conclut par la soutenance d’un rapport de stage devant un jury constitué de chercheurs, d’enseignants-chercheurs et d’archéologues du secteur préventif. L’évaluation de ce rapport et la note attribuée est éliminatoire en-dessous de la moyenne.

Savoir-faire et compétences

- Acquérir une solide connaissance des cultures archéologiques de la Protohistoire ancienne (Néolithique, âge du Bronze) à la période médiévale et dans les domaines de l’archéologie industrielle et des conflits,

- Maîtriser les techniques et méthodes de la fouille archéologique,

- Acquérir une compétence scientifique permettant : d’exercer des fonctions de responsabilité de secteur, d‘évaluer la gestion du risque archéologique, d’acquérir les gestes techniques nécessaires à l’exercice de la fouille, de maîtriser les méthodes de détection et d’analyse dans un cadre pluridisciplinaire,

- Connaître le cadre législatif et réglementaire et du fonctionnement des institutions concernées,

- Pratiquer la fouille archéologique et savoir analyser de manière critique les résultats,

- Développer une excellente maîtrise de l’écriture et de l’expression orale,

- Savoir analyser, interpréter, synthétiser et faire preuve de réflexion critique,

- Faire preuve d’initiative, adapter les stratégies de fouilles aux changements rapides des conditions d’opération, conduire l’analyse critique des résultats de fouilles,

- Maîtriser une langue vivante étrangère et plus particulièrement l’anglais.

Conditions d'admission

En M2 :

- Cette formation est ouverte de plein droit aux étudiants de l'université Paul-Valéry Montpellier 3 titulaires du M1 parcours Archéologie préventive antique.

- Tous les autres étudiants souhaitant intégrer ce parcours du M2 doivent candidater sur le portail eCandidat  de l'université.

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Reprise d'études

Vous êtes salarié (du public ou du privé), demandeur d’emploi, travailleur non salarié, profession libérale etc. et vous souhaitez vous inscrire à l’université dans le cadre d’un dispositif de formation continue, contactez le SUFCO : ufr3.fc @ univ-montp3.fr

L’expérience professionnelle : une autre voie d’accès à un diplôme ou une autre voie pour valider un diplôme :

  • La Validation des Acquis Professionnels (VAP) : ufr3.fc @ univ-montp3.fr
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : vae@univ-montp3.fr (vae @ univ-montp3.fr)

Responsable(s) de la formation

Luc Jallot (ljallot @ 9business.fr)

Réjane Roure (rejane.roure @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Archéologie et histoire des mondes anciens (M.art.archeo.ufr3 @ univ-montp3.fr)

Bât. C - Bureau 013
Téléphone : 04 67 14 23 76

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr3.fc@univ-montp3.fr (ufr3.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 89
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Après le M2 :

À l’issue de cette seconde année, l’étudiant devient un professionnel à part entière, expert dans le domaine de l’archéologie préventive. Il peut alors candidater à un poste CDD ou parfois de CDI de technicien ou d’assistant ingénieur auprès des organismes publics ou privés d’archéologie préventive, où il perfectionnera sa formation. Une aide à la recherche d’emplois lui est proposée par le SCUIO-IP de l’Université durant l’année suivant l’obtention de son diplôme. 

L’obtention du Master Archéologie préventive a donc pour vocation de déboucher directement sur la vie active.

Toutefois, il permet également l’inscription en thèse de doctorat Archéologie (3 années supplémentaires). L’université Paul-Valéry Montpellier 3, offre cette possibilité selon les dispositions de l'École Doctorale d’accueil et dans le cadre des pré-requis exigés par l’équipe d’enseignement, notamment l’accord formel d’un directeur de recherche.

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M2 :

-  Les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche (après la thèse),

- Les concours de la fonction publique (concours du CNRS, de l’INRAP, du Ministère de la Culture, collectivités territoriales…),

- Les métiers de la culture et du patrimoine (médiation et animation culturelles, archives, bibliothèques, documentation…),

- Les métiers de l’histoire de l’art, de l’archéologie, de la conservation et de la restauration.

Informations supplémentaires

Sous réserve d'accord, la Région Occitanie accorde son soutien financier à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3 (Sufco) pour la mise en œuvre de cette action de formation. 

Cette mesure concerne un nombre limité de demandeurs d'emploi.