Parcours Urbanisme, projet urbain et modèles alternatifs

Domaine : 
Sciences humaines et sociales
Crédits ECTS : 
60 crédits
Durée : 
1 an
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 
 
   

Présentation

Le Master première année (M1) Urbanisme, projet urbain et modèles alternatifs offre aux étudiants une formation généraliste qui prépare à la diversité des métiers de l’urbanisme, de l’aménagement, de l’habitat et du projet urbain (urbanistes, experts ou enseignants-chercheurs) tout en interrogeant la transformation des modèles, des métiers et en expérimentant des pratiques alternatives pour faire face aux grands enjeux des mondes urbains contemporains.

Pour ce faire, l’équipe pédagogique composée d’universitaires et de professionnels met l’accent sur les cinq piliers de la formation :

- la qualité du diagnostic territorial comme préfiguration de la conception de projets urbains répondant aux besoins des sociétés et d’une planification adaptée aux enjeux socio-économiques et socio-environnementaux,

- la diversité des territoires de l’urbain (échelles, contextes, situations des espaces urbains ; au nord et au sud),

- l’expérimentation de méthodologies originales de diagnostic/planification et projet urbain pour réaliser diagnostics participatifs, co-production de l’aménagement, planification transitoire…,

- la démarche collaborative, associant la diversité des acteurs de l’urbain par des modalités renouvelées de travail en équipe,

- les allers-retours entre réflexion et action en aménagement et urbanisme, articulant connaissance scientifique, réflexivité sur les pratiques professionnelles, partage d’expériences…

Cette formation en deux ans, indifférenciée (à vocation professionnelle et recherche), est labellisé par l’APERAU pour la qualité de sa formation, ce qui garantit sa reconnaissance dans les mondes professionnels et universitaires en France et à l’international.

Savoir-faire et compétences

- Maîtriser les fondamentaux dans les domaines de l’urbanisme, l’aménagement, la planification, le projet urbain et l’habitat,

- Connaître les « grandes écoles » de l’urbanisme et de l’architecture,

- Interroger les paradigmes de l’aménagement (projet urbain, mixité sociale, développement, ville et mobilités durables, gouvernance…),

- Savoir identifier les dynamiques et enjeux de l’aménagement et des territoires, les stratégies et les points de vue d’acteurs,

- Analyser, interpréter et développer une réflexion critique,

- Maîtriser les méthodes et outils d’analyse territoriale (statistique, enquête quantitative et qualitative, cartographie, SIG, Data, outils web) : collecter, exploiter, produire, traiter et représenter des données,

- Maîtriser la recherche documentaire et savoir rédiger état de l’art, synthèse, compte-rendu…,

- Savoir s’exprimer oralement, présenter et argumenter sur un diagnostic territorial et un projet,

- Savoir développer une approche transversale et intégrée de l’urbanisme impliquant les problématiques foncières, habitat, renouvellement urbain, politique de la ville, grands équipements, transport, ville durable, risques, etc,

- Maîtriser la réglementation, les procédures d’intervention, les outils techniques et financiers dans le champ de la planification, l’urbanisme et l’habitat,

- Maîtriser les bases de l’ingénierie de projet (diagnostic, conception, phasage, programmation, montage financier, aux différentes échelles (urbaine, habitat),

- Piloter, mettre en œuvre, animer et gérer un projet,

- Maîtriser les démarches participatives de projet, planification concertée, etc.

Contenu de la formation

Le programme d’enseignements du master 1 URBA comprend quatre types d’enseignements :

- Des cours fondamentaux (paradigmes et acteurs de l’aménagement ; histoire et théorie de l’urbanisme ; planification ; pratiques du diagnostic territorial…)

- Une initiation ou un renforcement dans les méthodologies appliquées à l’aménagement et à l’urbanisme (cartographie, enquêtes en sciences sociales, open data…)

- Des modules de mise en situation professionnelle (workshop ; atelier d’urbanisme…).

- 1 stage obligatoire encadré (3 mois).

Structure des enseignements

Conditions d'admission

En M1 :

Cette formation est ouverte à la candidature des étudiants titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle.

L'admission en M1 dépend des capacités d'accueil fixées par l'université et est subordonnée à l'examen du dossier du candidat par le jury de sélection de la formation.

Tout étudiant souhaitant candidater en M1, y compris ceux ajournés à la première année de Master, doit déposer son dossier de candidature sur le portail eCandidat de l'université.

Critères d'évaluation des dossiers de candidature :

  • Adéquation du profil du candidat avec les pré‐requis de la formation :
  • Parcours (5 points)
  • Stages et expériences professionnelles (2 points)
  • Niveau académique (10 points) : prise en compte des notes de Licence, CPGE, Master 1 (redoublants), du classement et des mentions obtenues
  • Motivation et projet professionnel (3 points)

  Pour plus d'informations, consulter les rubriques "Public cible" et "Pré-requis nécessaires".

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Reprise d'études

Vous êtes salarié (du public ou du privé), demandeur d’emploi, travailleur non salarié, profession libérale etc. et vous souhaitez vous inscrire à l’université dans le cadre d’un dispositif de formation continue, contactez le SUFCO : ufr3.fc @ univ-montp3.fr

L’expérience professionnelle : une autre voie d’accès à un diplôme ou une autre voie pour valider un diplôme :

  • La Validation des Acquis Professionnels (VAP) : ufr3.fc @ univ-montp3.fr
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : vae@univ-montp3.fr (vae @ univ-montp3.fr)

Public cible

Licences conseillées pour l'accès au M1 :

- Licence Géographie et aménagement
- Licence Histoire
- Licence Science politique
- Licence Sociologie
- Licence Sciences sociales

Pré-requis nécessaires

Pré-requis en termes de connaissances et de compétences :

- Maîtrise des bases disciplinaires en géographie humaine et en aménagement

- Maîtrise des bases dans les savoirs spécialisés en : géographie urbaine, urbanisme,  géographie politique, économique et sociale

- Bases permettant l'approfondissement des méthodes de collecte et de traitement des données quantitatives et qualitatives

- Bases permettant l'approfondissement des méthodes de collecte et de représentation des données historiques et spatiales

- Bases permettant l'approfondissement de l'analyse des logiques d'acteurs

- Pour les candidats non francophones, le niveau de français C1 minimum est requis

Responsable(s) de la formation

Isabelle Berry-Chikhaoui (berry-chikhaoui.isabelle @ neuf.fr)

Valérie Lavaud-Letilleul (lavaud.letilleul @ club-internet.fr)

François Valegeas (francois.valegeas @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Urbanisme et aménagement (M.geo.ufr3 @ univ-montp3.fr)

Bât. C - Bureau 04A
Téléphone : 04 67 14 24 37

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr3.fc@univ-montp3.fr (ufr3.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 89
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Poursuite d'études possible à l'université Paul-Valéry après le M1 :

- M2 Urbanisme, projet urbain et modèles alternatifs

Pour tous les autres M2, faire acte de candidature sur le portail eCandidat de l'université.

Poursuite d’études sur le plan national :

Retrouvez l'intégralité des diplômes nationaux de Master proposés par les établissements d'enseignement supérieur en France :
https://www.trouvermonmaster.gouv.fr/

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M1 :

- Les concours de la fonction publique,

- Les métiers de cadres territoriaux (chef de projet, chargé de mission, chargé d'études, consultant dans les collectivités locales, les établissements publics territoriaux, les sociétés d'économie mixte, les services de l'État, les agences d'urbanisme, les bailleurs sociaux, les bureaux d'étude, les associations ou les ONG spécialisées dans l'aménagement urbain, la conduite de projet ou la maîtrise d'ouvrage sociale),

- Les métiers de l’aménagement et de l’urbanisme (planification territoriale, études et diagnostics territoriaux, prospective territoriale, conduite de projet, urbanisme opérationnel, assistance à maîtrise d’ouvrage…),

- Les métiers de la coopération internationale dans des pays sensibles aux pratiques et méthodes de l'aménagement urbain proches du modèle français (consultant auprès de Ministères, collectivités territoriales, agences, ONG…).

Informations supplémentaires

Fort de plus de 20 années d’existence, labellisé par l’APERAU et reconnu dans le monde professionnel en France et à l’international, le master en Urbanisme et Aménagement de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 est une formation généraliste qui prépare à la diversité des métiers de l’urbanisme, de l’aménagement, de l’habitat et du projet urbain. L’objectif pédagogique est double pour ses futur.e.s diplômé.e.s :

1. maîtriser les savoirs et savoir-faire de l’urbanisme et de l’aménagement ;

2. appréhender la transformation des modèles, des métiers et expérimenter des pratiques alternatives pour faire face aux enjeux (vulnérabilités socio-urbaines et environnementales, croissance des inégalités, changement climatique, crises sanitaires, revendications démocratiques…) des mondes urbains contemporains, au Nord comme au Sud.

Site internet du Master URBA : master-urbanisme.www.univ-montp3.fr