Parcours Musicien interprète

Domaine : 
Arts, Lettres, Langues
Crédits ECTS : 
60 crédits
Durée : 
1 an
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 
 
   

Présentation

"Le Master Musicien Interprète permet d’allier son parcours de recherche à la pratique et l’interprétation musicale."

 

Le Master deuxième année (M2) Musicien interprète poursuit l’étude dans les domaines suivants : recherche scientifique en musicologie, médiations culturelles, composition musicale, musique de chambre et pratique du chant en formation musicale chorale, en renforçant les acquis techniques, musicaux, musicologiques et interdisciplinaires abordés en M1.

Il a pour objectif de compléter l’initiation aux méthodes et outils de la recherche en musicologie et de former des spécialistes capables de concevoir et mettre en œuvre des projets dans les domaines artistiques musicaux.

En fin de seconde année, les étudiants doivent rédiger un mémoire de recherche scientifique pour valider leur diplôme de master.

Cette formation s’adresse aux étudiants qui souhaitent poursuivre des études doctorales et qui se destinent à la recherche et à l’enseignement supérieur mais permet aussi d’envisager une carrière professionnelle liée aux métiers de la vie culturelle et artistique.

Savoir-faire et compétences

- Acquérir les outils et les méthodes de la recherche en musicologie (histoire de la musique, analyse et édition musicales),

- Acquérir une solide culture musicale et musicologique,

- Consolider les acquis en composition musicale,

- Connaître l’environnement, l’organisation et le fonctionnement des milieux culturels et artistiques,

- Avoir des capacités d’analyse, de création, et développer une réflexion critique,

- Acquérir une réelle capacité rédactionnelle.

Conditions d'admission

En M2 :

- Cette formation est ouverte de plein droit aux étudiants de l'université Paul-Valéry Montpellier 3 titulaires du M1 parcours Musicien interprète.

- Tous les autres étudiants souhaitant intégrer ce parcours du M2 doivent candidater sur le portail eCandidat de l'université. 

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Reprise d'études

Vous êtes salarié (du public ou du privé), demandeur d’emploi, travailleur non salarié, profession libérale etc. et vous souhaitez vous inscrire à l’université dans le cadre d’un dispositif de formation continue, contactez le SUFCO : ufr1.fc @ univ-montp3.fr

L’expérience professionnelle : une autre voie d’accès à un diplôme ou une autre voie pour valider un diplôme :

  • La Validation des Acquis Professionnels (VAP) : ufr1.fc @ univ-montp3.fr
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : vae @ univ-montp3.fr

Responsable(s) de la formation

Gisèle Clément (gisele.clement @ univ-montp3.fr)

Mikaël Le Padan (m.lepadan @ montpellier3m.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Musique (master.musique @ univ-montp3.fr)

Bât. H - Bureau 109
Téléphone : 04 67 14 54 49

Secrétariat Conservatoire Montpellier (scolarite.crr @ montpellier3m.fr)

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr1.fc@univ-montp3.fr (ufr1.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 79
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Après le M2 :

L’obtention du Master Musicien interprète permet l’inscription en thèse de doctorat des Arts spécialité Musicologie (selon dispositions de l'École Doctorale d'accueil).

Les étudiants peuvent aussi s’inscrire à la préparation du concours de l’agrégation.

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M2 :

- Les carrières d’instrumentiste ou chanteur comme soliste ou au sein d’ensembles orchestraux,

- Les métiers de l’enseignement (filière culturelle de la fonction publique et éducation nationale),

- Les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche (après la thèse),

- Les métiers de la médiation culturelle et du patrimoine musical (bibliothèques, médiathèques, musées…),

- Les métiers de la musique et du son : promotion, diffusion, production, création artistique, programmation, critique…).