Parcours Langues, littératures et cultures de la Méditerranée antique (LACMÉ)

Domaine : 
Arts, Lettres, Langues
Crédits ECTS : 
60 crédits
Durée : 
1 an
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 
 
       

Présentation

 "L'étude de l'Antiquité pensée pour le monde actuel."

 

Le Master deuxième année (M2) Langues, littératures et cultures de la Méditerranée antique (LACMÉ) complète le programme d’étude du M1 en poursuivant la formation approfondie sur la connaissance des sociétés antiques tant pour l’histoire des idées ou des croyances dans leur expression littéraire, artistique et historique que sur des aspects linguistiques particuliers, orientée vers les métiers de la culture, du patrimoine et de l’éducation.

Cette formation mixte, à la fois professionnelle et scientifique, portant sur le patrimoine antique sous toutes ses formes, se fonde sur la richesse du patrimoine local de la région Occitanie (sites archéologiques, monuments, vestiges conservés en musée, archives et manuscrits) grâce aux partenariats établis.

Elle s’adresse aux étudiants, passionnés par l’Antiquité, qui se destinent aux métiers liés à la vie culturelle et au patrimoine, dans le secteur privé ou public (administration, recherche, enseignement), mais aussi à la recherche, pour ceux qui souhaitent poursuivre des études doctorales.

La deuxième année du master LACMÉ renforce les acquis des étudiants concernant les problématiques et méthodes de la recherche en langues et littératures anciennes et les sensibilise aux héritages de la culture antique. Elle permet aussi d’acquérir une maîtrise élevée de l’écriture et de l’oral nécessaire aux métiers visés et à la préparation des concours.

Le M2 s’appuie sur la participation d’intervenants extérieurs, professionnels du patrimoine culturel, pour mettre en situation professionnelle les étudiants, avec des missions confiées en responsabilité, et faciliter leur future insertion professionnelle. Pour valider leur diplôme de master, les étudiants choisissent, selon leur objectif d’insertion professionnelle, d’effectuer un stage de longue durée (de 4 à 6 mois) dans une structure culturelle, assorti d’un rapport de stage, ou de rédiger un mémoire de recherche scientifique.

 

Savoir-faire et compétences

- Maîtriser les outils et les méthodes de la recherche en sciences de l’Antiquité (épigraphie, papyrologie, paléographie, édition critique de textes, traduction, commentaire),

- Traduire des supports en latin ou en grec ancien de nature variée,

- Connaître les problématiques de la recherche dans le domaine des cultures et langues anciennes,

- Développer une excellente maîtrise de l’écrit (rédaction d’un mémoire ou d’un rapport de stage approfondis) et de l’oral (entraînement spécifique),

- Mobiliser une expertise pour analyser, interpréter et synthétiser,

- Élaborer des documents en respectant les règles imposées par la rédaction et l'édition de documents scientifiques et techniques,

- Analyser les besoins, les pratiques informationnelles et communicationnelles d'un public d'usagers, pour élaborer des documents en respectant les règles imposées par la rédaction et l'édition de documents scientifiques et techniques,

- Définir un projet d'écriture, en analysant le cadre du projet, ses contraintes et les facteurs externes à intégrer et en accomplissant des recherches documentaires en lien avec le sujet d’écriture,

- S’enrichir et développer une approche critique en participant à des débats scientifiques.

Conditions d'admission

En M2 :

- Cette formation est ouverte de plein droit aux étudiants de l'université Paul-Valéry Montpellier 3 titulaires du M1 parcours Langues, littératures et cultures de la Méditerranée antique (LACMÉ).

- Tous les autres étudiants souhaitant intégrer ce parcours du M2 doivent candidater sur le portail eCandidat de l'université.

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Reprise d'études

Vous êtes salarié (du public ou du privé), demandeur d’emploi, travailleur non salarié, profession libérale etc. et vous souhaitez vous inscrire à l’université dans le cadre d’un dispositif de formation continue, contactez le SUFCO : ufr1.fc @ univ-montp3.fr

L’expérience professionnelle : une autre voie d’accès à un diplôme ou une autre voie pour valider un diplôme :

  • La Validation des Acquis Professionnels (VAP) : ufr1.fc @ univ-montp3.fr
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : vae @ univ-montp3.fr

L'alternance à l'université

L’Alternance est un rythme d’études spécifique qui intègre des phases d’apprentissage à l’Université et des phases d’applications pratiques au sein d’organisations professionnelles : entreprises privées, entreprises/entités publiques, associations, GIP, EPIC, ONG, etc.

L’Alternance, c’est également un dispositif législatif qui permet aux bénéficiaires de concilier travail en entreprise, (ou toute autre organisation ou association) et formation à l’Université.

Ce dispositif se décline sous la forme de 2 types de contrat de travail pour les étudiants et les demandeurs d’emploi : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation et sous la forme d’un aménagement spécifique pour les salariés déjà en poste : la PRO A.

L’Université Paul-Valéry Montpellier 3 propose déjà plus de 40 formations organisées en alternance.   

Contrats et dispositifs

  • Le contrat d'apprentissage :

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail en alternance qui associe formation théorique à l’université et application pratique au sein d’une entreprise.

Le titulaire du contrat d’apprentissage doit être âgé de 16 à 29 ans révolus. Certains publics peuvent entrer en apprentissage au-delà de 29 ans (les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les personnes reconnues travailleur handicapé, les sportifs de haut niveau).

L'Unité de formation par apprentissage de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (UFA), vous accompagne dans cette procédure : alternance@univ-montp3.fr (alternance @ univ-montp3.fr)

  • Le contrat de professionnalisation :

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance qui associe formation théorique à l’université et application pratique au sein d’une entreprise (ou toute autre organisation ou association).

Le titulaire du contrat de professionnalisation doit être âgé de 16 à 25 ans révolus, ou être demandeur d'emploi âgé de 26 ans et plus, inscrit à Pôle Emploi, ou être bénéficiaire d'un contrat d'insertion (RSA, ASS, AAH, CUI).

Le service universitaire de formation continue de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (le SUFCO), vous accompagne dans cette procédure : alternance@univ-montp3.fr (alternance @ univ-montp3.fr)

  • La Promotion par alternance (Pro A) :

La Promotion par alternance est un dispositif qui permet aux salariés en poste de favoriser leur évolution ou leur promotion professionnelle et leur maintien dans l’emploi.

Mise en œuvre à l’initiative du salarié ou de l’entreprise, la Pro-A est mobilisée dans une optique d’évolution, de réorientation professionnelle ou de co-construction de projets qualifiants entre salariés et employeurs.

Le service universitaire de formation continue de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (le SUFCO)  , vous accompagne dans cette procédure : alternance@univ-montp3.fr (alternance @ univ-montp3.fr)

 

Responsable(s) de la formation

Flore Kimmel-Clauzet (flore.kimmel @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Lettres (masters.lettres @ univ-montp3.fr )

Bât. H - Bureau 110
Téléphone : 04 67 14 21 25

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr1.fc@univ-montp3.fr (ufr1.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 79
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Après le M2 :

L’obtention du Master Langues, littératures et cultures de la Méditerranée antique (LACMÉ) permet l’inscription en thèse de doctorat d’études grecques et latines (selon dispositions de l’École Doctorale d’accueil).

Les étudiants peuvent aussi s’inscrire à la préparation du concours de l’agrégation.

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M2 :

- Les métiers de la culture et du patrimoine (auteur-scénariste muséographe, ressourceur, rédacteur de contenus scientifiques et culturels, chargé de mission culture chargé de mission au service éducatif, responsable des publics / chargé d’étude des publics, médiateur culturel),

- Les métiers du livre (documentation, bibliothèques, édition, archives),

- Les concours de la fonction publique (dans le champ de la recherche ou du patrimoine, collectivités territoriales),

- Les concours de l’enseignement,

- Les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche (après la thèse).

 

Aménagements particuliers

La formation est offerte également à l’enseignement à distance, dans un dispositif adapté.