Parcours Métiers de la diffusion

Domaine : 
Arts, Lettres, Langues
Crédits ECTS : 
60 crédits
Durée : 
1 an
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 
 
     

Présentation

"Programmer, distribuer, exploiter, communiquer : faites de la diffusion des films votre métier !"

 

Le Master deuxième année (M2) Métiers de la diffusion à visée professionnelle a pour objet de former les étudiants aux métiers de la diffusion du cinéma et de l’audiovisuel (distribution des contenus, exploitation en salles, programmation en festival, médiation en cinémathèque, édition sur une plateforme, communication), en particulier aux enjeux contemporains liés à la transition numérique des industries culturelles (nouveaux modes de diffusion, réorganisation des filières, reconfiguration des usages).

Ce parcours permet aux étudiants d’acquérir un solide socle de compétences théoriques et pratiques en économie des médias audiovisuels, sociologie des publics du film et médiation culturelle, stratégies de distribution, d’exploitation et de conservation des contenus, communication des filières culturelles et marketing du cinéma et de l’audiovisuel, éditorialisation des films et valorisation des œuvres.

Il propose des enseignements sous forme de workshops, dispensés au premier semestre par des enseignants-chercheurs spécialistes de leur domaine et des professionnels reconnus du champ cinématographique et audiovisuel, ainsi qu’une recherche appliquée par projet, appuyée sur un stage en structure professionnelle au deuxième semestre, d’une durée de 3 à 6 mois, donnant lieu à la rédaction d’un rapport.

Cette formation s’adresse aux étudiants qui envisagent une carrière professionnelle de futurs cadres liée aux métiers des arts et de la culture cinématographiques et audiovisuelles, et plus particulièrement dans les secteurs professionnels de la distribution, de l’exploitation, de la médiation et de la communication.

Savoir-faire et compétences

- Connaître l’environnement, l’organisation et le fonctionnement des milieux culturels et artistiques,

- Identifier les réseaux de diffusion locaux, nationaux et internationaux du spectacle vivant et les politiques publiques de la culture,

- Connaître la législation du spectacle vivant et appliquer les réglementations liées au spectacle vivant : droit social, droit fiscal, règlements de sécurité, droit commercial, propriété intellectuelle... ,

- Concilier les contraintes économiques et artistiques,

- Assurer une veille permanente sur les orientations artistiques des réseaux, partenaires et lieux de diffusion,

- Préparer, planifier et promouvoir la diffusion d’un projet auprès des médias et des publics,

- Mettre en œuvre la diffusion d’un projet sur les plans juridique, financier, organisationnel, logistique et humain,

- Accompagner et finaliser un projet (négociation, prospection, finalisation de l’œuvre, promotion, exploitation),

- Gérer et suivre un budget de diffusion et analyser les résultats financiers de la diffusion d’un spectacle,

- Maîtriser l’anglais ou une langue étrangère.

Conditions d'admission

En M2 :

- Sont admis à faire acte de candidature sur le portail eCandidat  de l'université les étudiants titulaires d'un M1 ou d'un Bac+4.

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Reprise d'études

Vous êtes salarié (du public ou du privé), demandeur d’emploi, travailleur non salarié, profession libérale etc. et vous souhaitez vous inscrire à l’université dans le cadre d’un dispositif de formation continue, contactez le SUFCO : ufr1.fc @ univ-montp3.fr

L’expérience professionnelle : une autre voie d’accès à un diplôme ou une autre voie pour valider un diplôme :

  • La Validation des Acquis Professionnels (VAP) : ufr1.fc @ univ-montp3.fr
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : vae @ univ-montp3.fr

L'alternance à l'université

L’Alternance est un rythme d’études spécifique qui intègre des phases d’apprentissage à l’Université et des phases d’applications pratiques au sein d’organisations professionnelles : entreprises privées, entreprises/entités publiques, associations, GIP, EPIC, ONG, etc.

L’Alternance, c’est également un dispositif législatif qui permet aux bénéficiaires de concilier travail en entreprise, (ou toute autre organisation ou association) et formation à l’Université.

Ce dispositif se décline sous la forme de 2 types de contrat de travail pour les étudiants et les demandeurs d’emploi : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation et sous la forme d’un aménagement spécifique pour les salariés déjà en poste : la PRO A.

L’Université Paul-Valéry Montpellier 3 propose déjà plus de 40 formations organisées en alternance.

Contrats et dispositifs

  • Le contrat d'apprentissage :

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail en alternance qui associe formation théorique à l’université et application pratique au sein d’une entreprise.

Le titulaire du contrat d’apprentissage doit être âgé de 16 à 29 ans révolus. Certains publics peuvent entrer en apprentissage au-delà de 29 ans (les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les personnes reconnues travailleur handicapé, les sportifs de haut niveau).

L'Unité de formation par apprentissage de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (UFA), vous accompagne dans cette procédure : alternance@univ-montp3.fr (alternance @ univ-montp3.fr)

  • Le contrat de professionnalisation :

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance qui associe formation théorique à l’université et application pratique au sein d’une entreprise (ou toute autre organisation ou association).

Le titulaire du contrat de professionnalisation doit être âgé de 16 à 25 ans révolus, ou être demandeur d'emploi âgé de 26 ans et plus, inscrit à Pôle Emploi, ou être bénéficiaire d'un contrat d'insertion (RSA, ASS, AAH, CUI).

Le service universitaire de formation continue de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (le SUFCO), vous accompagne dans cette procédure : alternance@univ-montp3.fr (alternance @ univ-montp3.fr)

  • La Promotion par alternance (Pro A) :

La Promotion par alternance est un dispositif qui permet aux salariés en poste de favoriser leur évolution ou leur promotion professionnelle et leur maintien dans l’emploi.

Mise en œuvre à l’initiative du salarié ou de l’entreprise, la Pro-A est mobilisée dans une optique d’évolution, de réorientation professionnelle ou de co-construction de projets qualifiants entre salariés et employeurs.

Le service universitaire de formation continue de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (le SUFCO) , vous accompagne dans cette procédure : alternance@univ-montp3.fr (alternance @ univ-montp3.fr)

 

Responsable(s) de la formation

Guillaume Boulangé (guillaume.boulange @ univ-montp3.fr)

Chloé Delaporte (chloe.delaporte @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Cinéma et audiovisuel (masters.spectacle @ univ-montp3.fr )

Bât. H - Bureau 109
Téléphone : 04 67 14 54 49

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr1.fc@univ-montp3.fr (ufr1.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 79
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Après le M2 :

L’obtention du Master Métiers de la diffusion a pour vocation de déboucher directement sur la vie active.

Toutefois, il permet également l’inscription en thèse de doctorat Arts spécialité Études cinématographiques et audiovisuelles (selon dispositions de l'École Doctorale d'accueil).

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M2 :

- Les métiers de la diffusion (distributeur, exploitant, programmateur, chargé de communication, chargé de diffusion, attaché de diffusion culturelle, organisateur d’événements culturels et de festivals, médiateur culturel…),

- Les métiers de la culture et du spectacle (en cinéma et audiovisuel),

- Les concours de la fonction publique (filière culturelle).

Informations supplémentaires

Sous réserve d'accord, la Région Occitanie accorde son soutien financier à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3 (Sufco) pour la mise en œuvre de cette action de formation. 

Cette mesure concerne un nombre limité de demandeurs d'emploi.